Provepharm Life Solutions, Avoir des idées et voir loin

Au-delà de l'idée innovante de Michel Féraud, fondateur, président-directeur général de Provepharm Life Solutions, il a fallu déployer une énergie à toute épreuve pour réussir et être bien entouré.

Partager cet article sur:

Michel Féraud, fondateur, président-directeur général de Provepharm Life Solutions, a développé un concept original : réinventer des molécules aux vertus thérapeutiques ancestrales, comme le bleu de méthylène, pour créer de nouvelles applications médicales. Au-delà de cette idée innovante, il a fallu déployer une énergie à toute épreuve pour réussir et être bien entouré. Créée en 1998, l’entreprise a réellement décollé en 2016 et accélère aujourd’hui son internationalisation.

EN QUOI LA REVITALISATION DES MOLÉCULES EST-ELLE UNE IDÉE INNOVANTE ?

C’est une troisième voie originale entre les génériques, qui reproduisent des molécules existantes à bas coût, et la biotech qui produit des innovations de rupture nécessitant des années de recherche et de lourds investissements. La revitalisation est un schéma hybride. Nous travaillons sur des molécules qui ont déjà un grand historique et nous réalisons des développements cliniques parfaitement en ligne avec les derniers standards, pour révéler tout leur potentiel et obtenir des AMM*. Nous avons ainsi revitalisé le bleu de méthylène, découvert en 1876, pour en faire un nouvel antidote à une intoxication grave du sang.

QUE VOUS A-T-IL FALLU EN PLUS POUR FAIRE DÉCOLLER VOTRE PROJET ?

Voir loin ! Nous démarrions de zéro et nous avons choisi, pour rester indépendants, de commencer par faire de la prestation de services. Cette activité « alimentaire », loin de notre idée initiale, nous a permis, petit à petit, de financer notre propre R&D, de nous équiper et de mutualiser notre outil de recherche en l’orientant progressivement vers nos propres besoins.

D’OÙ VIENT CETTE FIBRE ENTREPRENEURIALE ?

J’ai créé Provepharm à l’issue de mon doctorat, avec un ami d’enfance. J’aime relever des défis et je voulais montrer que l’on peut développer une activité de recherche pharmaceutique à Marseille alors que d’autres auraient songé à partir sur Lyon, Paris ou l’étranger. Innover, c’est aussi faire ce que les autres ne font pas.

COMMENT VIVEZ-VOUS L’ACCÉLÉRATION DEPUIS CES TROIS DERNIÈRES ANNÉES ?

L’accélération se gère bien, car elle est très positive !
Il faut simplement s’assurer que l’on n’est pas dans l’emballement. J’ai la tête dans les étoiles mais les pieds sur terre ! J’ai donc privilégié une approche très raisonnable qui a consisté à renforcer notre gouvernance, avec des personnalités de haut niveau, et à consolider l’entreprise en faisant entrer au capital deux fonds prestigieux, celui de la famille Bettencourt, Téthys Invest, et ArchiMed, premiers fonds européens indépendants dédiés à notre secteur.

EN QUOI EST-CE DÉTERMINANT D’ÊTRE BIEN ACCOMPAGNÉ ?

J’ai la même philosophie avec tous les conseils qui nous accompagnent, banques, avocats ou commissaires aux comptes : compléter et non substituer. Nous travaillons avec ceux qui nous suivent depuis le début tout en nous entourant de nouvelles expertises, sans jamais renier les premiers ! Ainsi la Banque Populaire Méditerranée, qui nous a accordé notre première ligne de crédit de 120 000 francs il y a 20 ans, fait également partie du pool bancaire auprès duquel nous avons levé 42,5 millions d’euros de dettes pour poursuivre notre développement.

QUELLES SONT VOS PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT À HORIZON 2025 ?

Nous visons un doublement de notre chiffre d’affaires, en réalisant des acquisitions stratégiques et en accélérant nos développements internes. Nous pourrons ainsi développer nos produits à base de bleu de méthylène dans de nouvelles indications, appliquer notre expertise à la réhabilitation d’autres molécules et renforcer notre activité internationale.

VOUS CONTINUEZ TOUJOURS À INNOVER ?

Depuis deux ans, nous avons déployé un process d’innovation destiné à faire remonter les idées innovantes au sein d’un comité interne représentatif des différents métiers de l’entreprise, qui se réunit chaque trimestre. Chaque salarié peut librement faire remonter une idée, dont les membres du comité évaluent ensuite l’intérêt. Lorsqu’ils estiment qu’une innovation mérite d’être travaillée, un groupe projet se met en place pour avancer dans la réalisation de l’innovation.

ACCÉLÉRER LA CROISSANCE

+ 27 % de croissance en 2018 après un bond de 175 % entre 2015 et 2017 : les dernières années d’activité de Provepharm Life Solutions ont été marquées par une forte accélération. Le bleu de méthylène Proveblue a désormais conquis plus de 25 pays, dont les États-Unis oû l’entreprise marseillaise a ouvert une filiale. Pour maintenir ce rythme de développement, le laboratoire a investi dans une nouvelle unité de production de 9 000 m2 et créé un Département business développement pour identifier des cibles de sociétés à racheter.


Découvrez les belles histoires d’entreprises innovantes (start-up, PME et ETI) soutenues et accompagnées par Banque Populaire.