5_18560_original

OnCrawl défie Google sur son terrain

La start-up bordelaise OneCrawl a remporté le deuxième prix du Trophée Next’Step. Elle propose un outil de pilotage du référencement naturel.

Partager cet article sur:

La start-up bordelaise a remporté le deuxième prix du Trophée Next’Step organisé par Banque Populaire et Madyness. Son outil de pilotage du référencement naturel permet d’améliorer les positions, le trafic et les revenus d’un site web sur les moteurs de recherche. En ouvrant la boîte noire de l’algorithme de Google.

Percer à jour les secrets de Google. C’est un peu l’ambition de OnCrawl, une start-up bordelaise qui s’est donnée pour mission d’améliorer le référencement naturel de ses clients, e-commerçants et médias en ligne, en optimisant leurs performances SEO.

« J’ai créé ma première entreprise à 26 ans », confie François Goube, 37 ans, co-fondateur de OnCrawl avec Tanguy Moal en 2013 et par ailleurs à l’origine du moteur de recherche d’emplois JobiJoba. « Nous avions une forte conviction technologique : il s’agissait de marier le big data et l’analyse sémantique sur une plateforme en constituant un premier niveau d’intelligence artificielle, se souvient François Goube. CDiscount a été le premier à nous faire confiance pour l’analyse de ses données, ce fut notre premier cas d’usage. »

Bien piloter son référencement

OnCrawl était né. Cet outil d’analyse SEO crawl les sites internet pour relever le code et le contenu des pages, détecte et interprète les traces laissées par Google à chaque passage. « Nous aidons nos clients à bien se positionner pour piloter leur référencement naturel, en mesurant le retour sur investissement de leurs actions. Nous sommes les seuls à proposer des éléments d’analyse sémantique, par exemple en détectant le contenu dupliqué. Nous faisons en quelque sorte ce que fait Google, nous ouvrons la boîte noire de son algorithme » affirme le dirigeant.

Cap sur l’international

OnCrawl emploie aujourd’hui une trentaine de salariés et possède 800 clients répartis dans 66 pays, avec son siège à Bordeaux, un bureau à Paris, un autre à Montréal au Canada. « Notre outil est accessible dans le cloud via un abonnement dont le tarif est fonction de la volumétrie des données traitées. Il peut analyser des milliards de pages web, plus de 150 millions par semaine. » Compatible avec les alphabets latin et cyrillique, OnCrawl se concentre sur les marchés où Google règne en maître (ce qui exclut par exemple la Chine). La Start-up a réalisé quatre levées de fonds depuis sa naissance, la dernière en mai 2018 pour 3,5 millions d’euros auprès de fonds d’investissements en Nouvelle Aquitaine. « Nous voulons doubler notre activité d’ici la fin d’année, en donnant un coup d’accélérateur à notre développement international, affirme François Goube, avec l’ouverture de deux nouveaux bureaux en Allemagne et au Royaume-Uni d’ici la fin d’année et d’un autre aux États-Unis sur la côte ouest l’an prochain. »

Découvrez les belles histoires d’entreprises innovantes (start-up, PME et ETI) soutenues et accompagnées par Banque Populaire.