Scientipole Capital

Accompagner en fonds propres les start-up franciliennes

ILE-DE-FRANCE

Scientipôle Capital, société de capital risque née en 2006, intervient dès la création, seule ou en participant à des tours de table, pour accompagner via des levées de fonds les jeunes entreprises franciliennes innovantes.

Partager cet article sur:

« Nous intervenons après les 3 F – fondateurs, familles et amis (friends en anglais) –, dès les premiers jours d’existence des start-up », explique Jean-Pierre Humbert, président de Scientipôle et ancien dirigeant du groupe HP en France.

Le fonds d’amorçage a été créé en 2006 pour compléter la plateforme de prêt d’honneur, Scientipôle Initiative, implantée sur le plateau de Saclay dans l’Essonne. « Il y avait un chaînon manquant entre les prêts d’honneur et le capital risque pour accompagner les jeunes pousses technologiques », constate ce spécialiste de l’innovation. Oubli réparé avec cet accompagnement expert dans la levées de fonds propres pour les entreprises innovantes.

Daniel Pilaud, membre du directoire d'IT-Translation
Jean-Pierre Humbert, président de Scientipôle Capital

32 entreprises accompagnées dans leur levée de fonds, 400 emplois créés

Désormais, Scientipôle Capital est un acteur majeur du financement de l’innovation francilienne. Il dispose pour cela de 10 millions d’euros sur fonds publics et privés, notamment bancaires (les Banques Populaires Val de France et Rives de Paris participent à son tour de table). Ses cibles : des entreprises innovantes, start-up régionales de moins de 8 ans, tous secteurs confondus (à l’exception des biotechs). Son objectif : participer au développement économique du territoire, avec des prises de participation limitées à un million d’euros. En dix ans, Scientipôle Capital a investi dans 32 entreprises qui ont créé 400 emplois.

 

Participer à la première levée de fonds et suivre les augmentations de capital

Le fonds est très sélectif. Sur les 200 dossiers reçus chaque année, une cinquantaine est examinée, une quinzaine analysée et cinq ou six sociétés sont finalement retenues. « Nous participons à une première levée de fonds souvent en partenariat avec d’autres acteurs, puis nous suivons généralement les augmentations de capital. » Le fonds accompagne et conseille les start-up sur leurs problématiques spécifiques (go-to-market, financement), et les fait bénéficier de son réseau (bancaire, industriel) et de sa visibilité dans l’éco-système régional. À la clé, quelques beaux succès comme Leopshere (analyse de l’atmosphère grâce au laser), Green CREATIVE (traitement des déchets) ou Plug n’Surf (box mobile) revendue à Netgem en 2012.

 

Découvrez également les innovations dans l’aéronautique et l’automobile de la société Mécafi.

Découvrez les belles histoires d’entreprises innovantes (start-up, PME et ETI) soutenues et accompagnées par Banque Populaire.