Eric Léandri, Christophe Descos

Aider les start-up françaises

CENTRE - VAL DE FRANCE

Interview croisée entre Eric Léandri, co-fondateur et président de Qwant et Christophe Descos, directeur du Marché Entreprises et Institutionnels de Banque Populaire.

Partager cet article sur:

Entretien croisé entre Éric Léandri, co-fondateur et président de Qwant – le moteur de recherche européen qui veut concurrencer Google – et Christophe Descos, directeur du Marché Entreprises et Institutionnels de Banque Populaire.

Comment passe-t-on d’une innovation technologique à un business ?

Éric Léandri – Il est nécessaire, pour s’engager dans cette voie, d’avoir au préalable clairement identifié toutes les problématiques liées à la création d’entreprise, à savoir l’opportunité de marché, le business model… Un autre aspect fondamental pour la création et la survie d’une start-up réside dans ses capacités de financement. Les levées de fonds sont une partie importante de la vie d’un entrepreneur et il faut les aborder en gardant à l’esprit les conditions et les conséquences de l’intégration au capital de nouveaux investisseurs. Dans le même temps, les acteurs historiques du financement font également évoluer leur offre avec des solutions de financement et d’accompagnement adaptées aux start-up.

Christophe Descos – Nous accompagnons effectivement toutes les entreprises innovantes dans leur stratégie de développement, par exemple en finançant leurs dépenses de R&D. Or globalement, les entreprises françaises investissent insuffisamment dans la R&D et obèrent ainsi leur dynamisme en termes d’innovations technologiques. A nous de renverser la vapeur en apportant une capacité de financement complémentaire des dispositifs publics existants comme le crédit d’impôt recherche (CIR). Banque Populaire va pour cela mettre en place le dispositif NEXT INNOV, qui constituera le réseau français le plus dense en termes d’accompagnement bancaire des entreprises innovantes.

Pourquoi une entreprise innovante doit-elle adapter ses modèles RH, marketing, commercial, financier ?

Éric Léandri L’innovation, c’est d’abord un état d’esprit qui doit être dans la culture d’entreprise de toute start-up, et qui doit donc naturellement imprégner tous les départements de l’organisation, qu’il s’agisse de la R&D ou des RH, du marketing, du commercial… En effet, plus l’entreprise se vit comme innovante dans toutes ses fonctions, plus elle favorise en interne un climat innovant qui rejaillit sur toute son activité.

Christophe Descos – Vous parlez de culture d’entreprise et vous avez raison. Le défi de la croissance ne concerne pas uniquement les dirigeants mais également leurs salariés. Il faut encourager l’intrapreneuriat et la mobilisation des collaborateurs de l’entreprise dans ses projets de croissance pour faire naître une réelle dynamique. Ce mouvement passe notamment par de nouveaux modèles managériaux sur le mode collaboratif, avec des organisations en mode projet et des clusters de compétences.

Découvrez les belles histoires d’entreprises innovantes (start-up, PME et ETI) soutenues et accompagnées par Banque Populaire.