Frenchtech

La force du réseau French Tech à l’international

Comment la French Tech encourage-t-elle les start-up françaises à s'implanter à l'étranger ?

Partager cet article sur:

Entretien avec Adrien Cabo, en charge du développement international.

POST_CITATION_Cabo_COCKPIT_1200x630

COMMENT LA FRENCH TECH ENCOURAGE- T-ELLE LES START-UP FRANÇAISES À S’IMPLANTER À L’ÉTRANGER ?

A. C. La mission French Tech a été créée il y a un peu plus de quatre ans au sein du ministère de l’Économie avec l’ambition d’attirer, en France, des investisseurs en capital-risque et des talents, en rendant pour cela notre écosystème plus performant. Il s’agissait également d’aider les start-up françaises à grandir vite et à devenir mondiales. Nous sommes partis du constat que de nombreux Français vivent à l’étranger et parmi eux des entrepreneurs, des investisseurs en capital-risque ou encore des collaborateurs qui occupent des postes clés de grands groupes comme Google, Amazon, Apple, Microsoft, Facebook, etc. Ces personnes ont souvent une connaissance pointue des écosystèmes locaux qui peut faciliter l’implantation des start-up françaises. C’est pourquoi nous avons fédéré ces réseaux en créant les French Tech Hubs.

QUELS SONT LES POINTS FORTS DE CE RÉSEAU ?

A. C. Les French Tech Hub sont pour mission de promouvoir l’écosystème français à l’international auprès des investisseurs, des médias et des talents locaux, afin de défendre la dimension « start-up nation » de notre pays. Ce réseau des Français de la Tech dans le monde peut mettre en relation directe les créateurs de start-up avec les dirigeants de la centaine de start-up françaises à forte croissance déjà implantées à l’international et qui peuvent leur apporter des conseils, par exemple sur la manière de lever des fonds ou d’ouvrir un bureau de développement.

LA CARTE DES HUBS FRENCH TECH CORRESPOND-ELLE AUX CHOIX D’IMPLANTATION DES START-UP ?

A. C. Tout à fait. Parmi nos 22 hubs, 11 sont prioritaires. On y retrouve les États-Unis bien sûr, avec New York, San Francisco et Los Angeles, mais aussi les pôles d’attraction et d’innovation que sont Montréal, Tel Aviv ou Shenzhen. Le dispositif est en cours d’évaluation et pourra être étoffé prochainement.

 

bannierehautBAROMETRE-2018

Découvrez les belles histoires d’entreprises engagées à l’international et accompagnées par Banque Populaire.