Enensys Innov&Plus

Un parfait rebond pour Enensys, championne de la télévision numérique

Après avoir failli disparaître, l’entreprise bretonne a rebondi en imposant sa technologie de la diffusion d’images numériques. Et a renforcé ses positions aux États-Unis grâce au rachat de la société TeamCast.

Partager cet article sur:

Après avoir failli disparaître lors de la crise de 2008, Enensys est aujourd’hui devenue l’une des pépites mondiales de la diffusion vidéo numérique. « L’entreprise a été créée en 2004 au sein de l’incubateur Télécom Bretagne de Cesson-Sévigné, en Ille-et-Vilaine. Ses fondateurs, Régis Le Roux et deux associés, sont tous des anciens élèves de l’Insa de Rennes », explique Guénhaël Le Roch, directeur administratif et financier.

Cette société d’ingénieurs conçoit et développe alors une technologie particulière pour la transmission d’images sur les téléphones mobiles. Et très vite, elle rencontre un franc succès à l’international auprès de gros opérateurs de diffusion. Démarre alors pour elle une période d’hypercroissance. Son chiffre d’affaires explose, passant de 2,2 millions d’euros en 2006 à 3,5 millions en 2007, réalisés à 85 % à l’export, avec 70 salariés.

En 2006, la jeune pousse bretonne s’introduit en bourse sur le marché libre et lève 1,8 million d’euros. « Une deuxième levée de fonds était prévue en 2008 mais la crise financière nous a subitement contraints à renoncer », regrette Guénhaël Le Roch. Enensys doit alors faire face à de sérieuses difficultés.

Rebondir grâce à l’innovation

« Il y a eu un effet ciseau dévastateur. Nous avions beaucoup investi et notre niveau d’activité était subitement devenu insuffisant, se souvient le directeur financier. La situation est vite devenue très compliquée. Nous avons dû restructurer la société en divisant notre effectif par deux tout en préservant notre capacité d’innovation. »

Placée à sa demande en redressement judiciaire mais sans être en cessation de paiement, Enensys se retire de la bourse fin 2009 et oriente alors sa R&D vers la télévision numérique terrestre de nouvelle génération qui se développe à l’international. Sa technologie brevetée lui ouvre rapidement de nouveaux marchés en Europe, en Afrique et en Asie du Sud-Est.

« Dès 2011, la société est redevenue très rentable. Notre plan de continuation a alors été validé et notre dette échelonnée. En 2012, nous avons réalisé 8,5 millions d’euros de chiffre d’affaires. En 2017, nous avons dépassé les 13 millions. Surtout, nous sommes sortis du plan de continuation avec quatre ans d’avance en remboursant l’intégralité de notre dette, ce qui reste très rare », s’enorgueillit Guénhaël Le Roch.

Élargir son champ d’action

La même année, Enensys réalise sa première acquisition en rachetant un voisin, la société bretonne TeamCast, qui compte 45 salariés. Ce spécialiste de la modulation pour optimiser les diffusions broadcast terrestres et par satellite lui apporte une complémentarité d’activité et surtout de territoire. TeamCast est bien implantée aux États-Unis et en Europe du Nord.

« La Banque Populaire de l’Ouest, qui est notre partenaire historique, nous a accompagnés dans ce rachat en nous accordant notamment un prêt Innov&Plus », souligne le directeur financier.

Enensys renoue par ailleurs avec la bourse au printemps 2018 en s’introduisant sur le marché Euronext Growth où elle a levé 17 millions d’euros, soit un tiers de son capital.

Le groupe, qui possède à présent deux filiales à l’international (sur la côte Est des États-Unis et à Singapour, apportées par TeamCast), pèse désormais plus de 20 millions d’euros avec 120 collaborateurs dont la moitié d’ingénieurs et un chiffre d’affaires presque entièrement réalisé à l’international.

« Nous misons avant tout sur notre croissance endogène grâce à notre capacité d’innovation, confie Guénhaël Le Roch ; nous allons pour cela notamment renforcer notre présence commerciale outre-Atlantique. Si la croissance externe n’est pas pour l’instant notre priorité, nous restons attentifs aux opportunités, notamment pour compléter notre technologie. »

Enensys se positionne notamment sur la nouvelle norme de la DTT (Digital Terrestrial Television) aux États-Unis, la norme ATSC 3.0, et participe au déploiement du réseau de seconde génération de la DTT en Russie. En France, elle prépare également des solutions de diffusion de publicités ciblées sur les chaînes de la TNT (télévision numérique terrestre). Enfin, à l’international, elle planche sur des solutions logicielles de test et monitoring sous sa marque TestTree et des solutions logicielles pour les réseaux mobiles (LTE/4G, 5G, privés).

Découvrez les belles histoires d’entreprises innovantes (start-up, PME et ETI) soutenues et accompagnées par Banque Populaire.