X. Pavie sur l'économie collaborative

Économie de services et économie collaborative

Retrouvez l'interview de Xavier Pavie, directeur du Centre iMagination, qui explique le modèle d'économie de services et d'économie collaborative.

Partager cet article sur:

 

Depuis les années 2000, les PIB français, européen et nord-américain émanent largement des entreprises de services. Xavier Pavie, directeur du Centre iMagination, détaille l’importance et les nouveaux visages de ces métiers et annonce l’inéluctable succès de l’économie collaborative.

Pourquoi y a-t-il une économie de services aujourd’hui ?

Dans les pays occidentaux, l’économie de services occupe désormais 80 % de la main-d’œuvre. De plus en plus, les industriels pensent services, usages et solutions avant de penser produit physique. La société Rank Xerox illustre parfaitement ce phénomène : elle a compris que ses clients ne souhaitent pas fondamentalement acheter des photocopieuses, mais faire des photocopies ; elle s’est donc réorganisée pour répondre à ce besoin. Dans ce contexte d’économie de services s’est développé le modèle d’économie collaborative.

 

Les nouveaux schémas de l’économie collaborative

Jusqu’à présent, il y avait un fournisseur de services et un consommateur. L’économie collaborative a repensé ce schéma : le consommateur peut désormais devenir producteur. Paris compte de nombreuses chambres vides, et un grand nombre de personnes souhaitent se rendre à Paris ; les propriétaires vont donc devenir producteurs. Une collaboration se crée entre ceux qui possèdent et ceux qui consomment.
Ce business est non seulement intéressant mais également incontournable. Personne ne peut garantir que tous les Terriens pourront accumuler toutes les possessions. Les contraintes sociologiques et écologiques amènent l’économie collaborative à poursuivre son développement.

Découvrez les belles histoires d’entreprises innovantes (start-up, PME et ETI) soutenues et accompagnées par Banque Populaire.