photos_bp-06

Développer l’activité de votre entreprise, PME, PMI à l’étranger

Pour prendre pied dans un autre pays, le rachat d'une société locale plutôt que la création d’une filiale permet de gagner du temps.

Partager cet article sur:

Compte tenu de la faiblesse de la croissance domestique, s’implanter à l’international est aujourd’hui une nécessité pour les entreprises. Mais vaut-il mieux procéder par acquisition ou par création de filiale ?

Les conseils de Jérôme Dupas, Managing Director Corporate Finance de Pramex International.

Acquérir une entreprise ou créer une filiale, un choix crucial

La création d’une filiale est la solution la moins onéreuse, mais nécessite ensuite de recruter, de développer le business et de prendre le risque de ne jamais voir son activité décoller. L’acquisition au contraire — à condition de ne pas se tromper de cible — permet de gagner plusieurs années : en rachetant une entreprise, on acquiert un management, des outils, une clientèle. Mais elle suppose aussi d’investir beaucoup d’argent : en cas d’erreur, les équilibres financiers de l’entreprise en France peuvent être compromis

Se faire accompagner pour réussir l’internationalisation

pramex-2571C’est pourquoi une PME ne peut se lancer seule dans une telle aventure. Elle doit se faire accompagner par un partenaire qui connaît bien le pays et qui dispose de relais locaux. Les opérations de fusion-acquisition supposent un audit approfondi de la société convoitée sur le plan juridique, fiscal, comptable et sur celui des ressources humaines.

Mais qui sait lire un bilan en polonais ? En outre, dans ce type de rapprochement, la dimension culturelle est essentielle. Il faut comprendre la société que l’on envisage d’acquérir, savoir si elle est compatible avec sa propre culture d’entreprise. Impossible donc de faire cavalier seul ! Nos clients viennent nous voir en disant : « Aidez-moi à racheter cette entreprise aux USA » ou « Je voudrais m’implanter en Espagne, trouvez-moi une entreprise à acquérir », et Pramex International les accompagne dans leur projet du début à la fin. Vouloir y aller seul, c’est prendre le risque de ne pas aboutir après avoir dépensé beaucoup d’argent ou pire, de faire une très mauvaise affaire.

Découvrez les belles histoires d’entreprises engagées à l’international et accompagnées par Banque Populaire.